La Compagnie Donc Y Chocs. Theatre Forum et théatre de proximité

theatre-forum, théatre interactif et théatre de prévention en gironde

Eux/nous

Écrit et interprété par Stéphanie Pin et Pauline Scherer

Sous le regard bienveillant du GDRA


« Eux / Nous » est une forme artistique théâtrale, sonore et visuelle qui place eux et nous face à face et de façon arbitraire, dans un espace bifrontal, face à nos identités.
S'entrecroisent alors des bribes d’existences, notamment celle de Philippe, militant chevronné et celle d’Hassan, jeune marocain expulsé, qui entrent, malgré elles, en résonance. Tout fini par un cri, un appel. Sommes-nous capable de réagir ? Suis-je Eux ? Suis-je Nous ? Suis-je le Eux des Nous, ou Nous face aux Eux ?

«Eux/Nous» pose un regard sur ces distances qui nous séparent et invite le spectateur à sentir, au delà des histoires singulières, cette dangereuse nécessité que nous avons, de placer l’autre à l’écart, et de prouver notre existence en cherchant constamment à définir ce qui nous est extérieur.

Le spectacle Eux/Nous est le fruit d’une rencontre entre Stéphanie Pin, comédienne et Pauline Scherer, sociologue, lors d’un stage de formation professionnelle proposé par le GdRA, qui pratique «un théâtre documenté et anthropologique pour une fiction vraie».
C’est donc aussi le fruit d’une rencontre entre deux démarches : la création artistique et la recherche en sciences humaines, qui placent toutes deux l’humain au centre.
La genèse de cette proposition artistique de 30 minutes est aussi affaire de rencontre. Une rencontre avec un militant du Réseau Éducation Sans Frontière de Sète dans Hérault, qui a marqué le point de départ d’une enquête réalisée entre mars et mai 2012.
Cette enquête nous a conduit au centre de rétention administrative de Sète, à la rencontre de personnes immigrées, à priori sans papiers en règle, en attente de jugement ou d’expulsion. Elle nous a également conduit aux détours de la ville, à la rencontre d’une chorale militante, du gérant d’un bar portuaire, et de marins marocains en grève.
Alimentée par des textes et interviews de sociologues comme Éric Fassin ou Anne Morillon, mais aussi par les textes écrits par des intervenants en centre de rétention de l’association la Cimade (extraits de l’ouvrage Chroniques de rétention), cette enquête a produit une matière d’écriture qui invite à s’interroger sur le rapport que nous entretenons avec l’étranger, avec «celui qui n’est pas d’ici», avec l’autre, avec eux.

 

 

FICHE TECHNIQUE

Textes

Stéphanie Pin et Pauline Scherer,
Anne Morillon, « Correspondances Citoyennes en Europe » ou comment les artistes contribuent au dépassement des frontières entre « Eux » et « Nous », L’âge de la tortue, 2011,
Eric Fassin, sociologue, interview de France 24 par Melissa Bel, le 19 janvier 2012,
La Cimade, Chroniques de rétention 2008-2010, Solin, coédition Cimade & Actes Sud, Octobre 2010.

Mise en scène le GdRA et Jean-Marc Noirot-Cosson

Interprété par Stéphanie Pin et Pauline Scherer

Durée : 30 minutes

Public : adolescents et adultes

Jauge : 60 personnes maximum, assises en bifrontal

Espace scénique minimal : 6m X 7m

Montage/démontage: 60 minutes.

Technique : Pas de plan de feu particulier, juste un éclairage d'ambiance chaud et froid.Sonorisation de deux micros + vidéo projecteur et écran.

 

 

En 2013 à Lamothe Landerron (33).

                                                     [PNG] Retour


Ils en parlent :

comments powered by Disqus
Site motorisť par ZITE CMS 0.6.2beta
Site motorisť par ZITE CMS 0.6.2beta, Design de MONCASI Nicolas | Administration
Demarches Accueil Contact Agenda Spectacles Equipe Theatre Forums En Vrac