Billet d’humeur #1 Théâtre_Forum

«  Être citoyen, ce n’est pas vivre en société mais la changer ».

Ces mots d’Augusto Boal, fondateur du Théâtre de l’Opprimé, résonnent plus que jamais. Mais après de longs mois sous cloche, comment (re)faire société ? Le Théâtre Forum qui nous est cher abat les barrières, se fait fi des distanciations, questionne les normes, provoque sourires et étonnements sur les visages, déclenche les étreintes, encourage le débat. Mais comment agir quand les barrières physiques et symboliques se multiplient, restreignant drastiquement les libertés de tout.e.s. ?

Alors, on fissure la cloche, on s’insère dans les interstices, on réinvente nos pratiques, on réaffirme nos valeurs humanistes, on confirme notre engagement social, on redouble de travail et de créativité pour préparer le « après » tout en vivant le temps présent, surtout si ce temps est contraint.

De réunions virtuelles en rendez-vous masqués, de reports en adaptations, de stop and go ; comme leurs concitoyens, leurs pairs, les artistes de Donc Y Chocs n’ont jamais cessé de travailler. Équipes éducatives, infirmières scolaires, travailleurs sociaux, collectivités… grâce à votre engagement sans faille, nous avons pu ça et là continuer à faire vivre le Théâtre forum dans nos territoires, notamment auprès de nos jeunes concitoyens. Nous avons hâte de retrouver nos aînés.

Notre volonté est toujours plus forte : faire de nos spectacles un terrain de jeu idéal où la parole de chacun, libérée de tout jugement, est entendue. Là où la polémique et le conflit semblent sans issue, la compagnie veut continuer à offrir un temps suspendu,plus que jamais ancrés dans la réalité, où la réflexion et l’échange peuvent coexister.

La cloche se lève doucement, respirons ensemble à pleins poumons !

A bientôt

L’équipe de Donc Y Chocs

Vous voulez organiser du Théâtre Forum dans votre établissement ? Visitez la page dédiée

Contactez Jean-Philippe Raymond pour tout renseignement complémentaire (diffusion@doncychocs.org)