Interventions

La compagnie propose trois types d’interventions :

Bilan improvisé

Le principe

Deux comédiens assistent en toute discrétion à l’événement organisé (Séminaire, conference, assemblée générale,convention, formation…). Ils s’approprient les sujets abordés, réflexions, commentaires et les restituent de manière décalée et ludique à travers une scène qu’ils jouent pour l’ensemble des participants.

Les interventions peuvent être organisées de façon à ponctuer l’évènement : après chaque intervention clé (avec une petite scène de 4 à 10 minutes maximum) ou bien pour clôturer de manière dynamique la journée (10 min minimum).

Ces improvisations sont souvent perçues par le public participant comme une vraie bulle d’air, une parenthèse rafraîchissante dans un contexte où il y a beaucoup d’informations données dans une dynamique parfois académique.

Au préalable de la manifestation, les comédiens prennent contact avec l’équipe organisatrice pour se mettre d’accord sur le cadre de l’intervention ( l’état d’esprit, la durée ). Ils verront ensemble comment se déroule l’évènement, et géreront les contraintes éventuelles.

Besoins techniques

Il faudra simplement réserver deux places en fond de salle pour la durée de la manifestation.

Selon l’architecture de la salle, le nombre de participants, il sera nécessaire de fournir aux comédiens un système d’amplification du son : micro-casque, enceinte.

Ils n’ont pas besoin d’espace scénique particulier car l’idée est de se fondre dans le décor et jouer avec le dispositif déjà mis à disposition pour les autres intervenants.

Si vous avez des contraintes ou envies particulières, n’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Donc Y Chocs sera ravie de vous proposer un impromptu qui sera le plus adapté à vos besoins.

Débat mouvant

Le principe

Le débat mouvant (ou jeu de positionnement) est une forme de débat dynamique qui favorise la participation et qui permet de :

    • – Mettre les participants en position active de réflexion et d’interrogation critique ;
    • – Susciter l’intérêt, l’interrogation et le débat au sein du groupe ;
    • – Déconstruire les préjugés sur la question ;
    • – Faire émerger des pistes de réponses.

Toutes les problématiques peuvent être abordées.

En partenariat avec l’organisateur la Cie rédige un certain nombre d’affirmations polèmique sur la thématique questionnée.

À chaque assertion formulée, chaque personne du groupe est invité à se positionner physiquement :

– soit à la droite de l’animateur, si elle est d’accord avec l’affirmation ;
– soit à gauche, si elle n’est pas d’accord ;
– personne ne pouvant rester neutre.

Puis un bâton de parole circule invitant chacun à s’exprimer. Ce n’est pas un débat classique car personne ne « gagne » et chacun peut à tout moment changer de « camp » si les arguments sont convaincants et ainsi enrichir son raisonnement et décaler son regard.

Puis un bâton de parole circule invitant chacun à s’exprimer. Ce n’est pas un débat classique car personne ne « gagne » et chacun peut à tout moment changer de « camp » si les arguments sont convaincants et ainsi enrichir son raisonnement et décaler son regard.

Le facilitateur :

Son rôle est essentiel dans la gestion de la prise de parole, le rappel du cadre d’intervention et la dynamisation de la séance.

Et comme notre équipe est constituée de comédiens cabotins … ils se peut que certains soient infiltrés parmi vous ….

Besoins techniques

Un débat mouvant nécessite un espace vide assez grand pouvant permettre aux participants de se mouvoir librement.

Une séance dure en moyenne deux heures.

À la carte

Vous désirez aborder une problématique qui ne figure pas dans notre répertoire ?
Nous vous proposons un cahier des charges , collectage et écriture d’un scénario sur mesure.