Billet d’humeur #5 Une_oppression

Une Oppression

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons »

Martin Luther King – Homme politique, Pasteur, (1929 – 1968)

Face à une situation d’oppression… Que faire ?

Quelle serait votre réaction idéale, en tant qu’individu, en tant que citoyen ? Une chose est sûre… elle ne serait pas la même que la mienne. 

Pourtant, que faire ? Quoi dire ? Quels sont les mots, les gestes, les actions qui me sembleront au plus près de ce que je considère comme juste.

La spontanéité mène-t-elle vers l’idéal ?

Il n’y a pas de formation…

Chacun a sa réponse.

Mais comment et quand prendre le temps de partager et d’échanger sur nos modes d’actions face à une oppression ?
Est-ce à cet endroit-là que se révèle le citoyen que je suis, celui qui agit dans la cité et qui milite pour un monde qui lui correspond plus ? Être citoyen est-ce un état ou une série d’actions ? Un dû, une construction, une participation voire un militantisme ?

Les outils qu’utilise notre compagnie offrent de prendre le temps de mettre en jeu l’expression de sa propre opinion, son élaboration et sa formulation.

Laisser la place en soi pour faire raisonner l’avis de l’autre, écouter activement de nouveaux arguments, parfois inattendus, puis choisir de nouveau et se positionner, incarner son choix par une action au plus près de ce qui nous semble juste pour soi et pour les autres.

Et ainsi lâcher la sensation de laisser faire et de subir pour aller vers une posture qui nous convient mieux.

La Cie Donc y Chocs se garde bien de donner des réponses mais se fait fort d’inviter chacun à trouver les siennes.

L’équipe de Donc Y Chocs